Header Image

LE CANCER DU SEIN

1 FEMME SUR 9 TOUCHÉE PAR LE CANCER DU SEIN

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et dans le monde.  On estime qu’une femme sur 9 sera touchée par ce cancer au cours de sa vie. Les analyses statistiques récentes montrent depuis quelques années une diminution nette de la mortalité du cancer du sein en grande partie liée au dépistage précoce de la maladie.

LES CAUSES
Plusieurs facteurs de risque

On connaît plusieurs facteurs de risque probables du cancer du sein. Le seul formel est le risque de prédisposition génétique. Cependant dans la plupart des cas, il est impossible d’expliquer les raisons de son apparition chez une personne en particulier.

Quels sont les principaux symptômes du cancer du sein ?

Il est conseillé aux femmes de réaliser régulièrement une auto-palpation de leurs seins pour repérer une éventuelle anomalie.

  • Une boule dure dans le sein
  • Des ganglions sous l’aisselle
  • Un changement de la forme et de la taille du sein
  • Une modification de la peau du sein et du mamelon

LE DÉPISTAGE

DÉTECTE LES ANOMALIES

Le but du dépistage est de détecter parmi les personnes a priori non malades celles qui présentent des anomalies radiologiques susceptibles d’être cancéreuses ou d’évoluer vers un cancer afin de les traiter rapidement. Le mieux reste encore de dépister la maladie le plus rapidement possible, de façon à simplifier les traitements et accroître considérablement les chances de guérison. Le dépistage organisé n’est pas fait pour diagnostiquer des anomalies évidentes cliniques. En cas de ce types d’anomalies, il ne faut surtout pas attendre la date programmée du dépistage organisé.

Le dépistage individuel

Outre l’auto-palpation, un examen clinique annuel doit être réalisé par le médecin traitant ou le gynécologue chez toute femme, qu’elle soit à haut risque ou non, à partir de l’âge de 30 ans.

Le dépistage organisé

C’est entre 50 et 74 ans que les femmes sont le plus exposées. Même en l’absence de tout symptôme, il est donc essentiel de suivre le programme national de dépistage organisé du cancer du sein. Tous les deux ans, les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à faire pratiquer une mammographie et un examen clinique chez un radiologue agréé. L’ensemble est pris en charge à 100% par l’assurance maladie, sans avance de frais. Les mammographies jugées normales font l’objet d’une seconde lecture, assurée par un autre radiologue agréé. C’est le moyen efficace, simple et gratuit pour détecter un cancer du sein le plus tôt possible.